eRéseau Juin 2015

RGE

RGE : pour quoi faire ?

Depuis la sortie en juillet dernier des décrets sur l’éco-conditionnalité, les particuliers ne bénéficient d’aides publiques que si leurs travaux de rénovation énergétique sont réalisés par des professionnels RGE. Pourtant, ce nouveau label reste mal perçu des artisans. Où en est-on aujourd’hui ? Pourquoi est-il important d’obtenir ce label ?

État des lieux

Près de 40 000 artisans et entreprises seraient désormais estampillés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Et ce chiffre augmente vite ! Chaque mois, depuis début 2015, 5 000 demandes de labellisation sont faites*.

Cependant, quelques problèmes sont soulevés par les installateurs. En premier lieu, la longueur d’instruction du dossier. Mais rassurez-vous ! Ce désagrément devrait être temporaire. Il est dû à l’afflux de demandes de formation en janvier 2015. Car beaucoup de professionnels ont attendu la parution des derniers textes avant de se lancer. A terme, tout dossier complet devrait être instruit dans un délai d’un mois.

La logique administrative de ce dispositif a également été pointée du doigt. Sans oublier les difficultés rencontrées par exemple par certains plombiers chauffagistes, qui doivent être polyvalents et donc obtenir plusieurs qualifications, avec toutes les complexités que cela comporte. Là encore, les choses devraient évoluer dans les mois à venir.


* État des lieux réalisé le 01 avril 2015, à l’occasion d’une table-ronde sur les conditions d’obtention du label RGE par les artisans, organisée par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale.


Pourquoi i lest indispensable d'obtenir ce label ?

Pour autant, il ne faut pas attendre ! Car devenir RGE est aujourd’hui primordial si vous souhaitez exister sur le marché de la rénovation énergétique.

Pour un particulier, entreprendre des travaux de rénovation énergétique est un investissement conséquent. Le crédit d’impôt (CITE) et l’éco-prêt à taux zéro lui sont bien souvent nécessaires pour financer cette dépense. Et sans une entreprise RGE, pas d’aides financières ! Différer votre qualification RGE, c’est donc risquer de perdre une partie de votre clientèle, quelles que soient la qualité de vos compétences et votre réputation.


Êtes-vous sûr de vos connaissances ?

Pour obtenir la mention RGE, il faut suivre une formation spécifique qui amène à avoir une approche globale du bâtiment. La formation est indispensable pour donner des conseils utiles permettant à vos clients de réduire réellement leur facture énergétique.

Enfin, la mention RGE est également l’opportunité de faire un peu le ménage sur le marché, en limitant son accès aux entreprises opportunistes, à l’origine de nombreuses malfaçons.